Presse


Ouest France 17 mars 2014

Ouest France 15 mars 2014

Ouest-France du 3 mars 2014

Ouest france du 24 février 2014


Ouest-France 19 février 2014

Ouest-France du 1er février 2014


Courrier de l'Ouest 17 janvier 2014


Ouest France du 17 janvier 2014



Ouest-France du 9 janvier 2014


Courrier de l'Ouest du 31 décembre 2013

Ouest France  26 décembre 2013


Ouest-France du 14 décembre 2013


Ouest-France 7 décembre 2013

Ouest-France du 3 décembre 2013

Près de 250 personnes au repas des Aînés (ouest-france du 17 novembre 2013)


Ils étaient près de deux cent cinquante habitants de plus de 70 ans attablés, samedi, à l'occasion du repas des aînés que la municipalité propose chaque année, moyennant une participation de 5 €. Le personnel du Centre communal d'action sociale (CCAS), de nombreux bénévoles, dont une vingtaine de jeunes et une dizaine d'élus, étaient mobilisés pour les accueillir et les servir.


Stella Dupont, maire, en a profité pour faire le point sur la fin imminente des travaux du nouvel office de tourisme et des nouveaux locaux de la Poste.
Marcelle Bellanger, adjointe au maire chargée des affaires sociales et de la solidarité, a donné les résultats d'un questionnaire envoyé aux plus âgés sur leur habitat, leur vie sociale, leur information et leur participation à la vie communale, leur autonomie... Au vu des réponses, l'isolement est toujours un facteur important : le souhait de participer à une réflexion autour de la vie sociale des aînés se dégage.


Courrier de l'Ouest 28/10/2013




Courrier de l'ouest


Ouest France 17 août 2013


42 logements engagés au lotissement des Ligerais  (Ouest-France du 23 juillet 2013)

Lors du conseil municipal du jeudi 18, l'adjoint chargé de l'aménagement et de l'urbanisme,  Jacques Chazot, a proposé à l'assemblée d'approuver le compte rendu des activités de la Société publique locale d'aménagement (SPLA) qui gère la commercialisation du lotissement des Ligerais.
A ce jour, les travaux de voirie et réseaux de phase provisoire sont achevés ainsi que les plantations périphériques délimitant les chambres bocagères. Actuellement, dix-huit terrains en individuel sont vendus ou en cours de vente ; vingt logements sont en demande de permis de construire avec les Castors d'Anjou ; quatre logements sont à l'étude avec la Maison abordable, soit quarante-deux logements engagés sur un total de quatre-vingt-dix-neuf. L'entreprise paysagiste, qui a déjà installé des plantations, aura à charge de les remplacer dans le cas de leur disparition prématurée...


Ouest France du 20 juillet 2013


La zone Artiparc Anjou Atlantique bénéficie du très haut débit  (Ouest-France du 17 juillet 2013)

La zone Actiparc Anjou Atlantique, située dans la commune de Champtocé-sur-Loire, est une zone  d'activités de 25 ha à proximité de l'autoroute A11, gérée par la communauté de communes Loire Layon et aménagée pour les entreprises. Elle en accueille actuellement une dizaine, soit en location dans des ateliers relais construits par la communauté, soit sur des sites qu'elles ont achetés à la communauté de communes pour y développer leurs activités. Deux nouvelles entreprises vont les rejoindre bientôt (MG Tech et Alpha 3 D) faisant passer de 100 à 150 l'effectif  des salariés travaillant dans cette zone. Les élus de la communauté de communes se sont retrouvés récemment sur place pour visiter l'entreprise Coremat et inaugurer la labellisation ZA THD (Zone d'activité très haut débit) qui vient d'être mise en place dans la zone Anctiparc Anjou Atlantique. Ce label national est attribué pour une durée de trois ans sous réserve de respecter un cahier des charges. II garantit a toutes les entreprises déjà installées, et celles qui souhaiteraient  s'implanter, de bénéficier d'un accès internet très haut débit auprès de plusieurs opérateurs à des coûts compétitifs. Grâce au soutien du conseil général et au travail de son prestataire, l'entreprise Melisa chargée, entre autres, de créer les réseaux THD, la zone Actiparc, dotée d'un système informatique par libre optique, est désormais classée zone premium. « Il n'existe que neuf ZA THD dans la Région et trois seulement dans le département. Une innovation pour la zone Actiparc Anjou Atlantique qui ne manquera d'attirer de nouvelles entreprises », a expliqué, tout sourire, Marc Schmitter, vice-président de la communauté de communes Loire Layon, chargé du développement économique.


Bien manger au quotidien avec la Chambre d'agriculture  (Ouest-France du 5 juillet 2013)

Des représentants du centre communal d'action sociale (CCAS), du foyer Soleil, de la municipalité  et de la chambre d'agriculture étaient réunis, mercredi 3, afin de signer une convention  d'accompagnement au projet Bien manger au quotidien. La restauration collective, portée par  I'équipe du foyer Soleil, c'est de 700 à 900 repas préparés quotidiennement à destination des trois  écoles (maternelles et primaires), de la maison de l'enfance, de la maison de retraite, du  restaurant social ainsi que pour le portage à domicile. Nourrir une population si nombreuse et si variée (de 3 mois a 102 ans l) est un défi pour I'équipe de cuisiniers désormais pilotée par Julien  Nicolas : 100 000 repas sont servis chaque année. Le maire, Stella Dupont, explique : « Depuis plus de deux ans, une réflexion sur le fonctionnement de ce service a été entamée.
L'objectif est de mieux prendre en compte les besoins différents, de proposer une  nourriture bonne et variée en s'appuyant principalement sur des produits locaux. Cela  suppose d'organiser une filière alimentaire qualitative au quotidien, qui participe au  développement durable, et maintien ou développe le tissu agricole du territoire. A cela, s'ajoute une démarche éducative autour de l'alimentation, proposer mais aussi éduquer. »
Le CCAS et la commune ont choisi la chambre d'agriculture pour les accompagner pendant deux ans. Le projet s'appuiera sur les phases de diagnostic nécessaires au préalable mais également  sur la mobilisation de I'ensemble des acteurs afin de permettre une amélioration progressive du système de restauration collective. Un accent particulier sera mis sur l'approvisionnement. Une opération budgétée à environ 6 000 € par an, mais soutenue par les fonds européens (programme Leader) à hauteur de 2 500 € HT. Alexandra Bourigault, élue à l'enfance et la jeunesse, et Marcelle Bellanger, élue aux affaires sociales suivront le comité de pilotage, dont la première réunion aura  lieu en septembre. Le collège public Saint-Exupéry et la Maison familiale s'associent à la réflexion).


Le Safari intime a réussi ses sorties (Ouest-France du 2 juillet 2013)

Une vingtaine de Chalonnais ont été partie prenante d'une aventure insolite en participant à des scènes du spectacle Safari Intime, de la Compagnie Opéra Pagaï, (OF jeudi 27 juin) qui a vu défiler près de quatre cents spectateurs, vendredi 28 et samedi 29. Ils ont été mêlés à vingt comédiens professionnels pour jouer une trentaine de scènes de vie quotidienne ouvertes sur la  rue et offertes au voyeurisme du public, qui déambulait à son rythme selon un parcours guidé. Expériences inoubliables commentées par chacun d'eux.
« Le feeling est tout de suite passé avec le comédien avec lequel je jouais ma scène. Du coup, j'ai tout de suite été décontractée tout en restant très concentrée... » « Le bonheur, cela a été aussi ce mélange de personnes très différentes qu'on ne connaissait pas, bien qu'elles fussent chalonnaises. » « C'était formidable  me donne envie de faire du théâtre »  Des spectateurs nous ont dit qu'ils ne savaient pas distinguer les pros des amateurs  » « J'ai dit oui sans savoir vraiment à quoi m'attendre, ça m'a énormément plu, ma petite fille [une pro qui jouait ce rôle (N.D.L.R.)] est formidable » « ça m'a réconcilie avec le théâtre » el Une ambiance géniale, on a été très bien considérés par les pros et c'est  une manière très originale de découvrir Chalonnes.» « Le plus difficile a été pour mci de répéter les scènes plusieurs fois de suite sans s'arrêter puisque les groupes de spectateurs se succédaient, mais une fois lancée, j'ai adoré »
II n'y a que le chien de Céleste qui n'a peut-être pas apprécié sa scène avec Ie comédien Michel. Le premier soir, iI s'est sauvé. Le trac sans doute...


Fête de la place : une inauguration réussie


Création d'un comité de résidents au Foyer (ouest-france du 21/6/ 2013)

Dorothée Gourdon a entendu les demandes des aînés qui souhaitent la création d'un comité de   résidents. Une première réunion d'information a eu lieu en lien avec les élues aux affaires sociales  Marcelle Bellanger, Nlarie-France Ossey et le maire Stella Dupont.

Qu'est-ce qu'un comité de résidents ?
Un lieu de concertation, d'échanges, de propositions. Il a pour objectif d'améliorer le bien-être des résidents, de favoriser la communication entre eux et le personnel, de dynamiser la vie collective,  de rester à l'écoute des besoins sur tout ce qui concerne l'animation, l'entretien des locaux, le  règlement intérieur, les projets de travaux, la vie quotidienne...
Comment fonctionne-t-il ?

D'ici peu, les résidents recevront dans leur boîte aux lettres des documents explicatifs pour élire leurs six représentants ; le comité comprendra aussi trois membres des familles, deux élus, deux représentants de Maine-et-Loire Habitat, la responsable ou un salarié du foyer et des invités techniques en fonction clés sujets abordés. Ce comité se réunira trois fois par an (en septembre, décembre et juin). L'ordre du jour sera établi avec tous ses représentants et aura pour objet le  bien-être collectif au foyer.


Ouest-France du 11 juin 2013

Ouest-France du 10 juin 2013

Ouest-France 27 novembre 2012





L'Anjou Economique



Aucun commentaire:

Publier un commentaire